9. Pour une gare de calais
ville-monde

Mars 2016

Cela fait six mois que campings, auberges, hôtels affichent complet à Calais : du Centre européen de séjour à la trentaine d’hôtels que compte la ville, des Palominos du Domaine de la Plage aux 300 locations saisonnières d’Airbnb intramuros, jamais l’hébergement dans le Calaisis n’a connu hiver aussi radieux, jamais la ville n’a connu telle fréquentation. Jamais la gare de Calais, pourtant partiellement rénovée il y a trois ans, n’a paru si fade et mal-proportionnée au regard de l’afflux d’une jeunesse européenne joyeuse et proactive. Jamais cet équipement central n’a paru si décalé au regard de la dimension internationale de la ville, au devant du monde qui vient.

Mars 2017

Lieu de toutes les rencontres, l’enceinte de la nouvelle gare de Calais-Ville-Monde abrite le tout nouveau Musée de l’immigration de Calais où sont recueillies et présentées les traces et témoignages de celles et ceux qui ont foulé le territoire pour y vivre, y rêver, y aider. L’imbrication entre musée et gare SNCF est totale, donnant à l’édifice le statut de lieu de passage tout autant que de lieu de mémoire. Langues multiples, récits cartographiques, projections d’images s’inscrivent dans l’espace ferroviaire, et l’évocation de destinations et provenances de l’autre bout du monde cohabite avec l’affichage de celles qui font le quotidien des usagers de la gare.