One Spirit

  • Considérant

que nous avons tous besoin de plus que de nourriture et d’un lieu pour dormir, Alice, une bénévole anglaise, a fait avec ses amis de l’One Spirit Ashram Kitchen beaucoup plus qu’un endroit où sont distribués des repas : on boit le thé, on discute et on échange, on fait de la musique et on joue aux cartes, on bavarde, on dessine. On vit.

ONE SPIRIT_CROP

Chaque matin, Alice part de sa caravane située dans la Warehouse vers 8h pour aider à l’ouverture de l’One Spirit Ashram Kitchen à 9h, où elle reste jusqu’à la fermeture, à 18h. Cette bénévole anglaise de 23 ans travaille dans la Kitchen depuis 7 semaines. Créée à côté de l’École Laïque du Chemin de Dunes par deux Anglais venus à Calais pendant l’été 2015 avec des vêtements et des aliments, l’Ashram Kitchen a dû déménager dans la partie Nord, dans une structure, beaucoup plus petite. C’est une cuisine collective où habitants et bénévoles cuisinent et distribuent des repas. Quand elle a un peu du temps libre, Alice en profite pour rendre visite à des amis habitant dans la Jungle, comme Hozein, dans l’une des tentes bleues, et Sabir, dans un shelter de la communauté des Syriens, mais aussi pour aller dans les commerces de la rue principale, comme le Kabul Café et les 3 Idiots. Elle espère fréquenter également la boîte de nuit érythréenne qui ouvrira ses portes bientôt. Malgré la charge physique et émotionnelle de ses journées dans la Jungle, Alice n’envisage pas pour l’instant de partir. Elle s’est dessinée sa « carte du tendre » de la Jungle, avec tous ses lieux de vie et de joie. Son seul jour libre depuis son arrivée il y a 7 semaines, elle en a profité pour aller voir la mer, mais la balade à la plage a été courte : la Jungle et ses amis lui manquaient. Elle est retournée à la Kitchen.

* Son prénom a été modifié.

One Spirit