Permanence

  • Considérant

qu’il est indispensable d’informer les habitants de la Jungle des spécialités locales en matière juridique, étant donné que les lois changent d’un pays à l’autre, un centre d’information et d’accès au droit a été créé de toutes pièces.

CROP_PERMANENCE_PLAN

À l’initiative de l’Appel de 800, et avec le soutien de Christophe Ruggia, Charpentiers sans Frontières a construit en janvier 2016 l’un des bâtiments les plus architecturés de la Jungle, octogonal, avec une charpente à faire tourner la tête.

CROP_PERMANENCE_COUPE

S’il ne peuvent fournir un avocat à l’ensemble des personnes présentes, faute de moyens, les juristes bénévoles informent les réfugiés sur leurs droits en France, sur les démarches possibles à entreprendre, et les orientent vers les personnes ou services compétents.

Par ailleurs, les violences extérieures se multipliant, le centre d’aide juridique a déposé plusieurs plaintes au nom des réfugiés victimes d’exactions de la part des forces de l’ordre ou de civils goûtant peu la présence de ces nouveaux riverains.

CROP_PERMANENCE_ELEV

Le 17 mars 2016, le centre juridique a été ravagé par un incendie volontaire, perpétré par des inconnus. Une enquête a été annoncée. Marianne Humbersot, sa coordinatrice, hésitait à reconstruire sur les cendres, dans la zone Sud, ou bien à s’installer dans la zone Nord, mais affirmait clairement vouloir poursuivre ses activités. Le centre était de nouveau ouvert fin avril en zone nord de la Jungle.

Permanence