S’implanter

  • Considérant

la manière d’implanter son abri en s’adossant au paysage.

S'IMPLANTER_crop

Le paysage est une étendue qu’animent des effets de relief (buttes, crêtes, creux), des groupements végétaux (haies, bosquets, bois) et des limites saillantes (fossés, clôtures). Ce sont ces éléments qui ordonnent l’implantation de la Jungle, en ce qu’ils constituent des moyens d’accroche, d’adossement. Le contrôle d’un lieu, la volonté de voir sans être vu, nécessite de se placer non au centre d’un espace, mais sur ses bordures. La destruction de la partie Sud de la Jungle et sa reconstruction au Nord a permis de vérifier que les implantations ne se font pas prioritairement le long des voiries, mais en recherchant l’intimité et la structuration d’un fossé, d’un mur, d’une dune. C’est le remplissage progressif des vides laissés volontairement entre les petits ensembles communautaires qui donne l’impression d’une recherche de densité, mais l’organisation spontanée de la Jungle privilégie de petites entités distantes les unes des autres.

S’implanter